Histoire de l'éducation populaire
Histoire de l'éducation spécialisée

Publications, recherches et expositions

 

Françoise Tétard a consacré beaucoup d’énergie à soutenir de jeunes chercheurs tant sur le plan scientifique et amical que matériel. Le fonds de dotation entend poursuivre son action en aidant de jeunes chercheurs à se lancer dans des projets de recherche qui s’intéressent aux domaines de spécialité de Françoise Tétard : l’éducation spécialisée, l’éducation populaire et les politiques jeunesse.

 

Le fonds de dotation accorde son aide à des projets de recherche à partir du niveau master, doctorat et post-doctorat. 
Les montants peuvent s’échelonner de 5000 à 10 000 euros.

Cette aide prend la forme d'allocations ponctuelles d'aide à la recherche accordées après examen des candidatures par un jury (dossier + entretien). Ces aides sont annuelles, éventuellement renouvelables une fois, sur avis du jury.

Le/la bénéficiaire s’engage à participer à l’action de fonds de dotation. Françoise Tétard accordait une grande importance au travail avec les acteurs de l’éducation spécialisée et de l’éducation populaire. Elle voulait sortir l’histoire des  laboratoires. Elle a donc diffusé ses recherches auprès des acteurs et a même parfois mené des travaux avec eux.

Le ou la bénéficiaire mènera des actions de valorisation des archives Françoise Tétard (classements ou exposition). Il/elle pourra également mener des actions de diffusion auprès des institutions et associations du travail social et de l’éducation populaire. 

Ces actions tiendront compte des compétences spécifiques du bénéficiaire et de son projet de recherche.

 

Livre de Julien Fuchs : Les colonies de vacances en France, 1944-1960 Une affaire d’Etat ?

 

Cet ouvrage envisage l’histoire des colonies de vacances en France à travers un prisme problématique singulier, encore peu envisagé dans l’historiographie : celui de la manière dont l’État, entre 1944 et 1960, pénètre la sphère de ces instances socio-éducatives nées majoritairement de l’initiative privée...

 

L'auteur sur le site de l'UBO

Une journée d'étude sur les colonies de vacances en 1956 (vidéo)

La répartition géographique des colonies de vacances (vidéo)

 

 

Exposition "L'Autre au pays de la justice des enfants (XIXe-XXIe siècles)

 

Au Centre d’exposition historique "Enfants en justice 19e-21e siècle" de Savigny-sur-Orge, du 13 juin au 20 décembre 2019

 

Au cours d’un voyage initiatique le visiteur expérimente la découverte de l’altérité dans le monde de la justice des mineurs depuis le XIXe siècle. Cette altérité, il s’y confronte à la manière du jeune qui rencontre la Justice, son langage, ses lois, sa temporalité ou à la manière du professionnel découvrant le jeune placé sous main de justice, ses codes, son milieu, ses comportements jugés «hors-normes». L’exposition vise à rendre compte de cette perméabilité de la construction de l’Autre dans l’histoire de la Justice des mineurs. Le visiteur est invité à interroger les discours sur l’Autre et de l’Autre, à travers une scénographie originale inspiré de l’univers d’Alice au pays des merveilles: jeux de mots et distorsion de l’espace, courses contre la montre et pertes de repères chronologiques, rencontres inattendues…

Exposition produite par l’ENPJJ avec le soutien de l’INJEP, la DAP, L’Université d’Angers (TEMOS et Enjeu[x]), l’Institut des Mondes africains (CNRS-Paris 1), le CESDIP, l’AHPJM et le Fonds de dotation Françoise Tétard.

 

L'affiche

La page de l'exposition sur le portail Enfants en justice 19e-21e siècle

 

 

Webdocumentaire Mauvaises filles

 

Ce webdocumentaire est né du travail de Véronique Blanchard et David Niget sur les « mauvaises filles » qui a abouti par ailleurs à la publication de l’ouvrage Mauvaises filles, incorrigibles et rebelles (éditions Textuel, 2016). Réalisé par Arnaud Miceli, il prendra la forme d’une websérie documentaire et donnera à voir des portraits théâtralisés de jeunes femmes, dont les traits et les voix sont issus de documents d’archives recueillis par les chercheurs. 

 

Voir le teaser

 

Éducation populaire : engagement, médiation, transmission (XIXe-XXIe siècles)

 

Du 9 avril au 20 novembre 2019, les Archives nationales proposent une exposition, un cycle d'ateliers et un colloque consacrés à l'histoire et à l'actualité de l'éducation populaire, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), le Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep) ainsi que les universités de Paris-8, Paris-Nanterre et Tours.

 

Page des Archives nationales

Programme complet